ASSEMBLÉE NATIONALE : Trois députés exclus de l’alliance patriotique.

L’Alliance Patriotique, un des trois groupes parlementaires que compte l’assemblée nationale guinéenne et dirigé par le vice-président de l’union démocratique de Guinée ( UDG), vient d’exclure trois députés qui étaient membres pour <<indiscipline>> par rapport aux règles du fonctionnement du groupe. Rapporte un correspondant de c24news.info.

Interrogé sur les motifs de cette exclusion et les députés concernés, le président du groupe parlementaire <<Alliance Patriotique>> précise 《les motifs se résument à l’indiscipline par rapport aux règles de fonctionnement du groupe dont les injures, le manque de respect aux autres membres du groupe…et les députés exclus sont les honorables, Abdoulaye Kourouma, Boubacar Diallo et Bintou Yansané》, précise Honorable Dembo Sylla, avant d’ajouter que cette exclusion est une réjouissance pour l’alliance patriotique 《aujourd’hui nous sommes fiers de nous débarrasser des personnes qui pendant neuf mois, nous ont vraiment alourdis l’atmosphère de travail et qui n’ont jamais contribué à mettre autour de la table du groupe pendant toutes nos réunions quelque chose qui  permet vraiment de créer un climat de travail, de compréhension et de respect mutuel》, renchérit-il.

Cette situation est évoquée dans un des articles du règlement intérieur de l’assemblée nationale 《l’article 28 du règlement intérieur de l’assemblée nationale est très clair là-dessus. Dans cet article il est dit que lorsque un groupe de députés pense qu’il ne peut plus continuer avec un ou des députés, il peut évoquer le point 1 de l’article 28 c’est à dire les radier. Donc nous, parceque nous n’avons pas pu par conciliation et consensus pendant ces neuf mois de cette première session, les faire comprendre et les ramener à la raison pour le respect mutuel, on a donc évoqué le point 1 de l’article 28 qui nous permet de les radier》, martèle Honorable Dembo Sylla.
Quelles pourront être les conséquences de cette exclusion pour ces députés à l’assemblée nationale ?

《Aujourd’hui ils ne sont plus de notre groupe parlementaire, et le point 3 de l’article 28 leurs donne la possibilité d’écrire au président d’un autre groupe pour demander leur adhésion là-bas c’est tout à fait normal, mais si on ne les reçoit pas dans les deux autres groupes ils vont maintenant vivre à l’assemblée nationale dans le statut de ce qu’on appelle là-bas les non non-inscrits, c’est à dire des députés qui sont rangé derrière tout le monde, qui ne peuvent occuper aucune fonction à l’assemblée nationale》, conclut le président du groupe parlementaire <<Alliance patriotique>>.
A noter que Abdoulaye Kourouma, président du RRD et candidat malheureux à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier fait parti des trois députés exclus de l’alliance Patriotique.
OUMAR FOULA DIALLO

Les commentaires sont fermés.