Mamadou Sylla, 《Je veux que l’intégrité physique et morale de Alpha Condé soit préservée afin qu’il puisse s’expliquer devant la justice》.

Quelques jours après le coup d’État militaire qui a renversé le président Alpha Condé, le désormais ancien chef de file de l’opposition Mamadou Sylla, brise le silence. Invité dans l’émission « Coup de Gueule » par nos confrères de la radio BTA FM, le président de l’union des forces démocratiques (UDG) se dit humainement touché sur l’état actuel de l’ancien chef de l’État, mais tout de même il souhaite que l’intégrité physique et morale de Alpha Condé soit préservée, afin qu’il puisse répondre lui et ses ministres devant la justice. Plus loin, Mamadou Sylla demande au chef de la junte, le Lieutenant-colonel Mamady Doumbouya de « lutter contre la gabegie financière ».

Si beaucoup d’observateurs et hommes politiques disent être surpris de ce coup d’État, pour l’ancien chef de file de l’opposition, il n’yavaient que deux options pour sortir le pays de la crise qu’il traverse 《moi je pensais à deux options, je me suis toujours dit que le président Alpha Condé était avec les militaires et il avait de l’argent, donc je dirais qu’il n’yavait pas d’autres options que de se remettre à Dieu, prier pour que Dieu nous débarrasse de ce fardeau ou que l’armée fasse un coup d’État, soit il mourrait ou qu’il y’ait un coup d’État. L’une ou l’autre c’était les deux options que moi je voyais》, a dit Mamadou Sylla. 

Depuis la destitution du professeur Alpha Condé, nombreux sont ceux qui ont sollicité la préservation de son intégrité physique et morale afin qu’il « puisse être traduit devant la justice ». Mamadou Sylla est l’un d’entre-eux 《vous savez comme il est dit dans la constitution, nulle n’est au dessus de la loi même le président qui faillit à la loi doit subir sa rigueur. Tout ce  que je vais conseiller à la junte (le CNRD) et le Lieutenant-colonel Mamady Doumbouya c’est de tout faire pour mettre en place la haute cour de justice, parceque vous n’êtes pas sans savoir qu’il y’a deux ans de cela j’appartenais à l’assemblée nationale et depuis deux ans le budget de cette institution a été voté mais nous ne savons pas où est partait ce budget, ni qu’est-ce qui a empêché la mise en place de cette institution, peut-être avec les enquêtes nous serons édifiés. Maintenant  je leurs demande de  mettre en place cette institution, comme le Lieutenant-colonel lui-même a dit, la justice doit être indépendante et apte de faire son boulot, je ne souhaite pas que quelqu’un soit accusé à tort mais que tous ceux qui sont mêlés dans des tueries, détournement de fonds, corruptions… subissent la rigueur de la loi. Moi j’ai toujours conseillé le professeur Alpha Condé de faire attention avec ce qu’il faisait car il sera celui qui va rendre compte devant la nation, et je crois que là où il est aujourd’hui si il m’entend il va dire que oui je le lui ai dit plusieurs fois. C’est vrai que là où je parle je ne suis pas du tout content de la manière dont les choses se sont passées, mais surtout je veux que l’intégrité physique et morale de l’ancien chef de l’État soit sauvegardée, que rien ne l’arrive afin qu’il puisse aller et se défendre devant la justice. Humainement ça me fait très mal car je ne voulais pas que ce qui est arrivé soit arrivé》, martèle le président de l’UDG et ancien chef de file de l’opposition.
A noter que Mamadou Sylla faisait partie des gens qui ont aidé le professeur  Alpha Condé pour qu’il soit au pouvoir en 2010.
OUMAR FOULA DIALLO

Les commentaires sont fermés.