𝗖𝗮𝗱𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗱𝗶𝗮𝗹𝗼𝗴𝘂𝗲 𝗶𝗻𝘁𝗲𝗿-𝗴𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲𝗻 : 𝗹𝗲 𝗖𝗵𝗲𝗳 𝗱𝗲 𝗹’𝗘𝘁𝗮𝘁 𝗿𝗲𝗰̧𝗼𝗶𝘁 𝗹𝗲 𝗿𝗮𝗽𝗽𝗼𝗿𝘁 !

 

Après 74 jours d’intenses travaux, le rapport sur les conclusions du cadre de dialogue inter-guinéen a été remis au Président-Colonel Mamadi Doumbouya, ce mercredi 21 décembre 2022 au Palais Mohammed V.

Tenu du 24 novembre au 20 décembre 2022 sous la supervision du Premier ministre, Chef du Gouvernement, le Dr. Bernard Goumou, le cadre de dialogue inter-guinéen a permis aux facilitatrices, aux coalitions de partis politiques et aux organisations de la société civile d’échanger sur les points devant aboutir à l’organisation d’élections libres et transparentes.

L’objectif final de ce cadre de dialogue inclusif inter-guinéen est de débattre de bonne foi du processus de formalisation des instructions afin de doter la Guinée d’une stabilité durable à l’issue de la Transition.
Pendant les travaux, 13 thématiques ont été débattus ayant abouti à des résolutions assorties de recommandations.

Cette cérémonie de remise du rapport sur les conclusions du cadre de dialogue a mobilisé, le Président du Conseil National de la Transition, le Dr. Dansa Kourouma, les membres du CNRD, ceux du Gouvernement, du corps diplomatique accrédité en Guinée, le Grand Imam de la Mosquée Fayçal, Elhadj Mamadou Saliou Camara, l’Archevêque de Conakry, Monseigneur Vincent Koulibaly.

Tout commence par une prestation des artistes qui ont chanté la paix, l’unité nationale émerveillant ainsi le public.
C’en est suivi la projection d’une série de vidéos qui retracent non seulement le début et les coulisses du processus de dialogue, mais aussi les efforts déployés par le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, pour la promotion du vivre-ensemble en Guinée.
Le porte-parole des parties prenantes au cadre de dialogue, Namory Fofana, a précisé que les résultats issus de ladite rencontre ont fait l’objet d’un accord entre les participants. Il a, par ailleurs, sollicité que ce cadre de dialogue soit pérennisé à travers la mise en place d’un Comité de suivi.

La porte-parole des facilitatrices, Dre Makalé Traoré, a précisé que 35 entités sur les 39, ont pris part au dialogue. Durant la rencontre, elle a également indiqué que les participants ont réaffirmé leur engagement à œuvrer pour la consolidation de la paix, l’unité nationale et à doter le pays d’institutions fortes, légitimes et crédibles. Selon elle, les participants ont aussi exprimé leur attachement aux vertus du dialogue et à la concertation pour une transition apaisée.
Au nombre des résolutions issues de ce dialogue, Makalé Traoré a cité entre autres, le recensement général de la population et de l’habitation, conformément aux dispositions du Fonds des Nations Unies pour la Population, qui ne doit pas impacter la durée de la transition fixée à 24 mois ; le recensement général de la population à caractère d’état civil ; la promotion de la parité à tous les postes nominatifs ; la fixation de l’âge minimum des candidats à l’élection présidentielle à 35 ans et 75 ans au maximum ; l’identification des institutions constitutionnelles et l’organe indépendant de gestion des élections. Bref, toutes les dix (10) étapes du chronogramme de la transition ont fait l’objet de débats.

Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Mory Condé, a quant à lui fait la rétrospective du processus de Transition engagé par le Gouvernement depuis le 5 septembre 2021. Une manière pour lui d’exprimer la volonté du Président-Colonel Mamadi Doumbouya et de son Gouvernement d’être à l’écoute et près de la population.

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, le Dr. Bernard Goumou, a pour sa part remercié le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, pour la confiance portée en sa personne dans la conduite de ce dialogue.
Le Chef du Gouvernement a déclaré qu’au cours de dialogue, il a réalisé que les entités ont exprimé leur volonté de promouvoir la paix pour un développement harmonieux.
Pour lui, le pays a fait son choix pour résoudre ses problèmes par le dialogue. Au nom du Chef de l’Etat, il a rassuré que le Gouvernement maintiendra ce cap pour une Transition apaisée.

Le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, a remercié les parties prenantes et particulièrement les facilitatrices pour leurs efforts dans la réussite de ce dialogue.
Le Chef de l’Etat a invité les Guinéens à mettre en avant l’intérêt du pays pour faire avancer la Guinée.
Il a souhaité l’implication de chacun et de tous dans la Transition afin de transmettre un pays véritablement assaini.

C’est sur ces mots que les parties prenantes ont signé le rapport du cadre du dialogue inclusif inter-guinéen, suivie de la signature des facilitatrices et du Premier ministre, Président du Comité de dialogue inter-guinéen.
La cérémonie a pris fin par la remise dudit rapport par les 3 facilitatrices au Président-Colonel Mamadi Doumbouya.
A préciser qu’après cette cérémonie, ce rapport sera remis au CNT pour les dispositions à prendre.

Tbd pour C24news.info

Les commentaires sont fermés.